Ressources pédagogiques

Cours en ligne

Combien en ligne?

Nous avons 59 invités en ligne

Tournoi inter-communautés 2014/2015

TOURNOI INTER COMMUNAUTES 2014

Poule A
Gabon, Tchad, Niger-Italy

Burkina Faso

Poule B
Côte-d'Ivoire, Mauritanie
Guinée, Bénin,Mali, Centrafrique

1er Tour

Burkina Faso / Gabon-Tchad
0   /    1

Mali-Bénin / Côte-d'Ivoire- Mauritanie
0/  5
2ème Tour

Niger-Italy / Gabon-Tchad

0   / 0

Centrafrique-Guinée / Mali-Bénun

2 / 4

3èmeTour

Burkina faso  /  Niger-Italy
2  /1
Côte-d'Ivoire- Mauritanie / Centrafrique-Guinée

4 / 2

Demi-Finales
Gabon-Tchad / Côte-d'Ivoire- Mauritanie
7 / 0
Burkina Faso / Mali-Bénin
3 / 0
Finale
Gabon-Tchad / Burkina Faso

0 / 1

Troisième place
Mali-Bénin / Côte d'Ivoire
1 / 0
DECORATIONS:
Meilleur buteur: Dembélé
Meilleur joueur:  Bansé Azaria
Equipe la + Fair-Play : Centrafrique-Guinée

Révélation: Samuel Ledianza

Total des buts: 34

Newsletter

Nom:

Email:

D'où nous suivez-vous?

Image aléatoire

PICT0009.JPG

IA de Saint-Louis

Accueil Parrain Notre parrain
Allocution du Commandant d'école (Journée du parrain 2010) Imprimer Envoyer
Journée du parrain - Cérémonie de la journée du parrain

Colonel Mbaye-     Monsieur le Colonel Commandant la Zone Militaire n°2 ;

-      Monsieur le Colonel Commandant la Légion Nord de la Gendarmerie ;

-      Monsieur Le  Maire de la Commune ;

-      Monsieur le Préfet du département de Saint-Louis ;

-      Monsieur l’Inspecteur d’Académie ;

-      Monsieur le Colonel Attaché de Défense du Gabon au  Sénégal

-      Monsieur le Président de l’Association des Anciens Enfants de Troupe ;

-      Messieurs les chefs réligieux ;

-      Messieurs les Chefs de Corps ;

-      Monsieur le Commandant du Sous-Groupement des Sapeurs Pompiers ;

-      Chers partenaires du Prytanée ;

-      Mesdames, Messieurs les Professeurs ;

-      Messieurs les Officiers, Sous-officiers, Militaires du Rang et Employés civils ;

-      Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, chers invités ;

-      Chers élèves.

 

Nous voici, encore une fois, très honorés de votre présence qui magnifie le prolongement de votre constant soutien aussi bien matériel que moral que vous ne cessez de nous apporter dans tous les domaines et à des degrés très élevés;

Aussi, me permettrez-vous d’exprimer tous nos sentiments de gratitude à tout un chacun d’entre vous pour cette permanente disponibilité dont vous faites montre, si généreusement, à notre endroit.

Pour cela, les officiers, sous-officiers, militaires du rang, personnels enseignants, employés civils et enfants de troupe du Prytanée Militaire se joignent à moi pour vous remercier mais aussi vous souhaiter une avenante bienvenue.

En cette matinée du 07 juin 2010, fidèles à nos traditions, nous voici sur cette mythique place d’armes pour rendre hommage au parrain de notre école, une figure militaire africaine emblématique, je veux nommer le capitaine :  Charles Ntchoréré.

Mon colonel, chers invités, avant d’en dire davantage sur ce valeureux officier, permettez moi de vous demander de bien vouloir vous lever pour observer une minute de silence à la mémoire de celles et ceux qui nous ont récemment quitté.

 

(Maître de Cérémonie : Une minute de silence 10 à 15 secondes - vous pouvez vous asseoir)

 

Mon colonel, chers invités, Mon adresse de ce matin s’évertuera d’abord à résumer  la brillante carrière et les qualités de cet officier exemplaire pour ensuite, ainsi,  signifier aux enfants de troupe que notre parrain constitue un modèle à suivre.

 

 

Fils de notable, Charles Ntchoréré, est né le 15  novembre 1896 à Libreville, en Afrique-Équatoriale française (actuel Gabon).

Engagé dans les tirailleurs sénégalais en 1916, il devient, en 1922, un des rares Africains à accéder au grade de sous-lieutenant.

 

Promu capitaine en 1933, Ntchoréré est  nommé commandant de l'École des Enfants de Troupe à Saint-Louis du Sénégal.

Il demande à partir au front en 1939, lorsqu'éclate la Seconde Guerre mondiale.

Le capitaine Ntchoréré, durant la fameuse Bataille d’AIRAINES,  à la tête de sa compagnie, s’est porté volontaire pour couvrir le repli du bataillon,  après que les allemands aient brulé leur soute à munitions.

En cette soirée du 07 juin 1940, après une farouche résistance aux assauts allemands, qui a permit le repli de son bataillon, il fut fait prisonnier avec une dizaine de ces camarades.

 Pour avoir refusé d’être traité autrement qu’un officier  français, il fut  froidement abattu par un officier allemand.

C est pourquoi, en dépit du monument et de la rue qui porte son nom à AIRAINES, depuis 1974, année à laquelle votre serviteur,  l’actuel commandant d’école est devenu enfant de troupe,  le Prytanée Militaire de Saint-Louis est baptisé Prytanée Militaire Charles Ntchoréré.

Voilà résumé les quarante quatre (44) courtes années d’existence, oh mais combien riches en exemples à suivre de notre parrain.

Chers élèves, ces années devront  désormais, et en permanence,  vous servir  de source d’inspiration.

Je vous exhorte à méditer  cette citation de DANIEL BROTHIER que le capitaine Ntchoréré avait fait sienne et aimait bien répéter à ces hommes, je cite : ‘’ servir c’est renoncer à ses droits et n’avoir ainsi que des devoirs.

Parmi ces devoirs, il y en a un que vous tacherez de vous approprier, c’est  celui de demeurer dans la voix de l’excellence, à l’image de votre établissement,  en vous ressourçant des qualités de notre parrain.

Pour y arriver, je vous incite, à l’image du courageux meneur d’hommes que nous fêtons aujourd’hui, de vous armer  d’abnégation, de dévouement, de rigueur d’esprit de patriotisme et de solidarité dans vos tâches quotidiennes d’aujourd’hui en tant qu’enfant de troupe et de demain quant vous affronterez la vie active.

Ainsi, je suis persuadé que vous sauvegarderez les acquis et hisserez toujours plus haut  le flambeau de l’excellence de votre école que vos anciens vous ont légué.

En somme, la quintessence de cette cérémonie et l’objectif de mon adresse de ce matin trouvent toute leur signification dans cette belle pensée de Jean-Jacques Rousseau qui disait , je cite :  ‘’ Proposons-nous de grands exemples à imiter, plutôt que de vains systèmes à suivre.’’

Enfin, mon Colonel

 

Je vous invite à bien vouloir déposer une gerbe de fleurs pour la commémoration de la mémoire du capitaine Charles Ntchoréré.

 

Pour toujours nous souvenir, nous nous engageons à rester fidèle à notre devise

 

“  SAVOIR POUR MIEUX SERVIR ”

 

Je vous remercie de votre attention

 

LAST_UPDATED2
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir