Fête d’indépendance de la République Centrafricaine du 01/12/2017

IMG_3505

L’Oubangui Chari devient la République Centrafricaine

Voilà 59 ans que l’Oubangui Chari est devenu République Centrafricaine, ce pays de Barthélémy Boganda premier prêtre, père fondateur de la République Centrafricaine et père de l’indépendance traverse des ténèbres inexplicables aux yeux des autres et explicables aux yeux des ceux qui la persécutent. Coup d’état sur coup d’état, rébellion sur rébellion et mutinerie sur mutinerie pagaille sur pagaille.
L’Oubangui-Chari est un territoire français en Afrique centrale entre 1903 et 1958. Colonie, puis territoire d’outre-mer de la République française en 1947, il devient, sous le nom de République centrafricaine (RCA), un État membre de la Communauté en 1958, avant d’accéder à l’indépendance le 13 août 1960.

Le territoire de l’Oubangui-Chari est créé par le décret du 29 décembre 1903, portant organisation du Congo français et dépendances. Le territoire de l’Oubangui-Chari est administré, par délégation du commissaire général au Congo français et dépendances, par un administrateur civil portant le titre de délégué permanent et réside à Bangui.
Le décret du 11 février 1906, portant réorganisation des possessions du Congo français et dépendances, unit le territoire de l’Oubangui-Chari au territoire militaire du Tchad et les érige en Colonie de l’Oubangui-Chari-Tchad, dont le chef-lieu est Fort-de-Possel. Le 11 décembre 1906, un décret transfère le chef-lieu à Bangui.
En 1910, il devint l’un des territoires de la fédération de l’Afrique-Équatoriale française (AEF), avec le Tchad, le Moyen-Congo (Brazzaville) et le Gabon, tout d’abord en tant que territoire unifié sous le nom d’Oubangui-Chari-Tchad, puis en tant que colonie autonome en 1915.
La République centrafricaine, aussi appelée Centrafrique, en sango Ködörösêse tî Bêafrîka, est un pays d’Afrique centrale en voie de développement, dont la population est estimée à 4 500 000 habitants, pour une superficie d’environ 623 000 km2. Elle est entourée par le Cameroun à l’ouest, le Tchad au nord, le Soudan et le Soudan du Sud à l’est, la République démocratique du Congo et la République du Congo au sud. Le pays est membre de l’Union Africaine, de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale et de la Communauté des États Sahélo-Sahariens. Le pays est partagé entre savanes et forêt équatoriale (au Sud), et connaît pour l’essentiel un climat tropical. La République centrafricaine dispose par ailleurs de nombreuses ressources naturelles, notamment l’uranium, l’or , les diamants, pétrole et le fer.
Aujourd’hui, 1er décembre 2014, la colonie centrafricaine du Prytanée Militaire de Saint Louis est à l’honneur car elle célèbre l’anniversaire de cet évènement historique avec tous ceux qui, de loin au de prêt ont bien voulu formuler une prière pour un retour définitif de la paix et de la concorde entre ses filles fils dispersés.
Une cérémonie des montées des couleurs de la République Centrafricaine et de la République du Sénégal a été organisée ce matin à partir de 08h à la place d’armes du Prytanée Militaire de Saint Louis sous la présidence du lieutenant-colonel Alioune GUEYE Commandant d’école assisté de tout l’encadrement militaire et le corps professoral.
La colonie centrafricaine du Prytanée Militaire de Saint louis par la voix de son encadreur remercie très sincèrement l’encadrement militaire, le corps professoral, le personnel civil et les enfants de troupe de leur soutien moral pendant toute cette période très difficile que la Centrafrique a traversé.

Laisser un commentaire